La norme d’installation électrique

La norme régissant les installations électriques en France est la norme NF C 15-100. Elle fixe les règles pour toutes les installations électriques, celles des habitations comme celles des bâtiments professionnels et publics. Elle vise avant tout à assurer un niveau élevé de sécurité, tant pour les utilisateurs que pour les installateurs et les professionnels du secteur.

La norme d’installation électrique NF C 15-100

Créée en 2002, elle a depuis été amendée à plusieurs reprises (la dernière fois en 2015), dans le but de s’adapter aux évolutions techniques et aux contraintes du secteur.

Concrètement, son objectif est d’assurer que le matériel et les matériaux utilisés, ainsi que les systèmes choisis, correspondent au plus haut degré de sécurité disponible sur le marché. En même temps, elle garantit un niveau élevé de performance, et prévoit notamment l’évolution des appareils électriques.

Concrètement, la norme d’installation électrique fixe aussi bien l’obligation de poser des disjoncteurs (un général et un plus petit pour chaque ligne) que d’installer un tableau électrique unique. Elle détermine également le nombre de prises et de points d’éclairage nécessaires dans chaque pièce, la distance minimale entre une arrivée de courant et un point d’eau, ou encore le système de protection mécanique des lignes électriques.

En bref, elle intervient à tous les niveaux de l’installation électrique et est absolument incontournable.

norme installation electrique

Qui est habilité pour une installation électrique ?

La personne la plus habilitée pour installer votre système électrique est naturellement un électricien. Il est le professionnel le plus qualifié pour ce travail. Tout d’abord, il a suivi un cursus scolaire lui permettant de créer une installation de A à Z, il connaît les matériels et les matériaux, et comprend leur fonctionnement. Il est capable de calculer les charges sur les réseaux et sait lire un plan d’architecte. Il est par ailleurs habilité à effectuer ces travaux, ce qui signifie qu’il a suivi une formation sur la gestion et la prévention du risque électrique, qu’il connaît les effets de l’électricité sur le corps humain et la conduite à tenir face à une électrocution ou un risque d’incendie. Il garantit que son travail répond en tous points aux exigences de la norme d’installation électrique.

La loi autorise un particulier à créer lui-même son installation électrique, mais celle-ci devra, comme celle installée par un professionnel, être validée par le Consuel (Comité national pour la sécurité des usagers de l’électricité).

Les points importants à connaître lors d’une installation électrique

Une installation électrique de qualité possède un certain nombre d’éléments de sécurité indispensables et obligatoires selon la norme NF C 15-100. Ainsi, elle disposera d’un disjoncteur de branchement efficace et d’un raccord à la terre de qualité pour pouvoir évacuer les fuites de courant vers le sol. Elle comptera en outre un tableau électrique de répartition équipé en coupe-circuits (disjoncteurs divisionnaires).

Les conducteurs seront en bon état, insérés dans des gaines de protection, et leur section sera appropriée à leur utilisation. Enfin, les raccordements électriques sont toujours protégés par une gaine ou des baguettes, les normes et distances de sécurité sont renforcées et doivent être respectées dans les pièces d’eau, et les prises électriques, points d’éclairage et interrupteurs doivent correspondre en quantité, en qualité et en disposition aux règles édictées par la norme.